Hotel de ville de Ngaoundéré
Hamadou Dawa, Ex Délégué du Gouvernement auprès de la CUN

Nommé par décret présidentiel en 2009, Hamadou Dawa fut le premier et le seul Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Ngaoundéré. Aussitôt en fonction, Hamadou Dawa se lance dans la construction des édifices publiques, des routes et l’embellissement de la ville de Ngaoundéré.

Sa réalisation la plus remarquable demeure le jardin zoologique « bois de Mardock ».  Un gigantesque projet réalisé à hauteur de 2 milliards de FCFA. Ce jardin renferme des espaces verts, des bancs publics, un parc à loisir pour enfants, un motel, une salle de conférences, un restaurant, un zoo et des lacs piscicoles. Aujourd’hui, cet espace est prisé pour la célébration de mariages et autres cérémonies officielles.

 En plus de cet espace public, l’ancien Délégué du gouvernement a planté des centaines d’arbres dans la ville de Ngaoundéré. Ce qui lui a valu le surnom « délégué  des fleurs ». Imperturbable et visionnaire, Hamadou Dawa veut faire avec la construction du « Bois de Mardock », d’une pierre deux coups. Premièrement, préserver la forêt implantée sur l’espace abritant le jardin zoologique. Deuxièmement, il veut léguer au future génération, un espace agréable de détente et de loisir. Seulement, Hamadou Dawa est mal compris par la population : « lorsque le délégué Hamadou Dawa a commencé à  planter les arbres, beaucoup des esprits n’ont pas compris que c’était pour la ville. Il nous a laissé le bois de mardock. C’est une place formidable. Une belle place de retrait » confie Mohamadou Aminou Sankara, habitant de la ville de Ngaoundéré.

Parc à loisir du Bois de Mardock

Pandant la decennie qui l’a vu dirigé la ville, hamadou Dawa miltiplie les réalisations. Après l’incendie qui a ravagé le petit marché, il lance immédiatement la construction d’une cinquantaine des boutiques. D’autres boutiques suivront aux alentours de l’école annexe. Le désengorgement de la ville également lui tient à coeur. C’est ainsi qu’il lance juste avant son départ, la construction de la gare routière au quartier Beka Hosséré.

L’amenagement de la voirie urbaine aussi, a été l’un des chevaux de bataille de Hamadou Dawa. Sous sa direction, les nids de poule ont disparu sur plusieurs axes de la ville, laissant place à des pavées. Le transport urbain devient facile, avec la mise en place des bus de transport urbain par la CUN. Soucieux de la sécurité de la population, il éclaire le centre ville par des lampes solaires. Lorsque le flanc du mont Ngaoundéré est envahi par des habitations, Hamadou Dawa lance une opération coup de point pour sauver ce bijoux naturel. Autre réalisation et non de moindre, le parcours Vita. Un site pour la pratique du sport avec une piste de 2700 mètres et plus 20 ateliers. Avant de partir de l’ex communauté Urbaine, Hamadou Dawa a offert une bourse de 5 millions de Fcfa aux 100 bacheliers de la session 2019. Selon Ibrahima Nana, expert en décentralisation, «on ne peut véritablement voir son oeuvre qu’apès lui. Maintenant qu’il y a un remplaçant vous comprendrez après avoir fait un petit équilibre pour savoir que c’est un monsieur qui a travaillé malgré les conditions difficiles ». l’exécutif élu mardi 03 mars 2020, doit préserver et pérenniser ces acquis.

Maquette Bois de Mardock

Laisser un commentaire