grève à l'Université de Ngaoundéré

Selon le bilan de la cessation des activités académiques dressé par le collectif des enseignants de la faculté des arts, lettres et sciences humaines, le taux d’observation de cessation des activités académiques est de 100%. « A l’issue de la phase de cessation des activités académiques, notamment, la correction des copies de rattrapage, les jurys des licences et master, la dispensation des cours de semestre 2 ainsi que l’encadrement des étudiants sont toujours suspendus, du 04 au 07 mars 2019 », a-t-on appris auprès des grévistes. Réuni ce jeudi 07 mars 2019 pour dresser le bilan des 04 jours de grève et examiner la réaction des autorités académiques, le collectif des enseignants de la FALSH, déplore qu’après débats, qu’ « aucune autorité académique n’a approché le collectif pour une tentative de résolutions des problèmes soulevés ».

LIRE AUSSI:  [Nomination du SGPR Adjoint]: le merci de l’Adamaoua à Paul Biya


Dans leur déclaration signée ce jeudi, 7 mars 2019, le collectif des enseignants de la FALSH « condamne avec énergie ces déclarations peu responsables, l’attitude d’indifférence des autorités qui frise le mépris du corps enseignant, réitère l’exigence du paiement des frais de transport des missions de recherche pour la majorité des enseignants, les frais de missions de recherche, d’examens, des jurys/soutenances, d’encadrement de mémoire de Master et de Thèse de Doctorat/ph.D, ainsi que des heures complémentaires et doctoriales ».

LIRE AUSSI:  [Vina]: le préfet en tournée de prise de contact


Face au mutisme de l’administration universitaire, « le collectif décide de reconduire la cessation des activités pour une période de 04 jours à compter du Lundi 11 mars 2019 ». Toutefois, « si aucune solution satisfaisante n’est trouvées à ces revendications, le collectif envisage de saisir officiellement Monsieur le ministre d’Etat, ministre de l’enseignement supérieur », annoncent les grévistes dans une correspondance adressée au doyen de la Falsh

LIRE AUSSI:  [Nomination du SGPR Adjoint]: le merci de l’Adamaoua à Paul Biya


Pour rappel, depuis son arrivée à la tête de l’université de Ngaoundéré, Pr Uphie Chinje Melo Florence fait face à une série de grève. Les étudiants de l’école des sciences et de médecine vétérinaire, le personnel d’appui et les enseignants de la falsh expriment leurs frustrations à travers des grèves.

Laisser un commentaire