100 jeunes

Inculquer aux jeunes des valeurs morales, civiques, et éthiques fondamentales pour une transformation individuelle et collective ; mobiliser les énergies pour le développement économique, social et culturel du pays. Tels étaient les objectifs assignés aux 9 formateurs, 10 animateurs pédagogiques, 08 personnes ressources et 05 personnels d’appui de la 7e cuvée des appelés du service civique national de participation au développement le 22 Août dernier. A l’issu des 30 jours de formation en régime d’internat au Lycée classique et moderne de N’Gaoundéré, les 100 jeunes âgés de 17 à 21 ans ont reçu ce 21 septembre, leur certificat de fin de formation dans une ambiance bon enfant. « Chaque jour passé ici a été riche en expériences. Nous nous engageons à mettre les connaissances et les compétences acquises au service de la nation», confie Batouma Christelle, représentante des appelés.

Durant les 30 jours de formations, ces appelés ont été formés sur plusieurs modules dont les plus importants sont la formation civique et sociale, le bilinguisme, solidarité et intégration nationale, la vie associative et développement local, et le secourisme. Cette formation était basée sur les approches centrées sur le ludique et la situation de vie. Pour le Sergent-chef Etoungou Fomo Placide, cette formation fait de ces jeunes des ambassadeurs de la paix. « Ce sont des soldats de la morale, pas les porteurs d’armes. Ce sont des ambassadeurs de la paix », affirme l’Encadreur en réarmement moral. Pour la Cheffe d’Agence du service civique national de participation au développement dans l’Adamaoua, les 100 appelés de la cuvée 2020 doivent désormais véhiculer les valeurs prônées par l’Agence qu’elle représente. « Ce sont des jeunes qui doivent contribuer au développement de leur pays en terme de civisme, de civilité et de vivre ensemble. Cette 7è cuvée qui sort ce matin nous donne satisfaction. Nous pouvons compter sur cette cuvée là pour véhiculer les valeurs prônées par l’agence du service civique », a martelé Marie Louise Sinda Sanda. Le rendez-vous est pris pour les vacances scolaires 2021 pour la 8e cuvée.

LIRE AUSSI:  Affaire Restaurant du Paradis : Babadjo s'en prend au prédicateur de Maroua