Né le 28 juin 1970 à MINIM-TIBATI, Mohamadou Saoudi décroche son Baccalauréat option Mathématiques et Sciences de la Nature en 1992. Trois ans après, c’est-à-dire en 1995, il obtient le Diplôme de Contrôleur des Postes et Télécommunications, Option informatique. La même année, plus précisément le 07/09/1995 il effectue son entrée en fonction publique. Le jeune homme de 25 ans dépose alors ses valises à la Direction de la Comptabilité et   des    Finances du Ministère des Poste et Télécommunications comme Chargé du Contrôle des Comptabilités. Poste qu’il occupe jusqu’en 1998. De 1998 à 2000, Mohamadou Saoudi est Chef de Section Compensation et Domiciliations au Centre de Chèques Postaux Yaoundé I.

En parallèle, il poursuit ses études à la faculté des sciences économiques et de Gestion de L’Université de Yaoundé II (Soa). De 1997 à 2000, il décroche successivement dans cette faculté, une licence, une maîtrise et un diplôme d’études approfondis, en Sciences de Gestion (Finances). Mohamadou Saoudi ne s’arrête pas là et continue de collectionner les diplômes. En 2001, il sort de l’Ecole Nationale Supérieure des Postes et Télécommunications nanti du Diplôme d’Inspecteur des Postes et Télécommunications. De 2005 à 2006, il s’inscrit en Master en Comptabilité et Finances à l’UCAC, l’Université Catholique d’Afrique Centrale de Yaoundé. Depuis 2004, il est Doctorant en Science de Gestion à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université de Yaoundé II. En 2007, Mohamadou Saoudi monte en grade et devient, Inspecteur Principal des Postes et Télécommunications. Il suit également des nombreuses formations notamment sur le Budget Programme à Paris, France en 2009.

Entre temps, la carrière de Mohamadou Saoudi connaît une ascension fulgurante. De 2004 à 2005, il occupe le poste de Chef de Service du Personnel et du Fichier, cumulativement avec son poste de Chef de Service du Courrier et de la Documentation à la CAMPOST. En 2005, il devient Membre de la Cellule de lutte contre la corruption et du Comité Technique de filialisation de la CAMPOST. Toujours en 2005 et ce jusqu’en 2007, il est Sous-Directeur de l’Accueil, du Courrier et de Liaison au Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural.

LIRE AUSSI:  Qui est Hamayero Nana? Ce fils de l’Adamaoua qui veut concurrencer Facebook

De 2007 à nos jours, il occupe le poste de Directeur des Ressources Financières et du Patrimoine dans le même département ministériel. Entre 2009 et 2015, il estPrésident du Comité de Pilotage du Projet de Développement de La Microfinance MC2/ MUFFA et membre statutaire des Comités de pilotage de plusieurs autres projets du MINADER. Son abnégation et son professionnalisme permettent à Mohamadou Saoudi d’être désigné en 2015, Membre du Conseil d’Administration de la SODECOTON. En somme, de 2012 à 2018, il assuré plusieurs fois l’intérim du Secrétaire Général du MINADER.

En 2018, Mohamadou Saoudi revient dans son ministère de prédilection, le Minpostel. Il occupe depuis cette année, le prestigieux poste de secrétaire général cumulativement avec le poste de PCA de la CAMTEL.

LIRE AUSSI:  [Ngaoundéré]: Aladji Abbo et la marche de la honte