hamayero nana

Hamayero Nana, valeureux fils de l’Adamaoua a créée Bresdel, un réseau social qui n’a rien à envier à Facebook mis à part son milliard d’utilisateurs

Né à Ngaoundéré en Octobre 1983, Hamayero Nana fait partie de ces rares jeunes de la région de l’Adamaoua et voire du septentrion à s’intéresser aux nouvelles technologies. En autodidacte, il a appris à coder sur Internet et vis aujourd’hui de son art. Président Directeur Général de Universal Business Group, il vit à Douala avec sa femme et ses deux enfants.

Parcours scolaire et professionnel

Son cursus scolaire se déroule entièrement à Ngaoundéré, sa ville natale. Il effectue tout son parcours primaire à l’Ecole Publique de Mabanga. Après l’obtention de son CEPE et son billet d’entrée en 6e en, il rejoint l’ancien CES de MARDOCK (aujourd’hui Lycée de Mardock). Il y passera 4 ans le temps nécessaire pour achever le premier cycle. Une fois le BEPC et l’entrée en seconde en poche, il s’inscrit en seconde C au Lycée Bilingue de Ngaoundéré. Il y passe seulement un an et abandonne les études pour entrer dans le monde professionnel. En 2002, il est recruté chez Fujifilm comme Chimiste et Technicien. En 2004, il est affecté à Garoua-Boulaï pour occuper le poste de chef de centre Fujifilm de la ville. Il n’avait alors que 21 ans seulement. Son intégrité et le sens de professionnalisme qui le caractérisent, ont motivé ses employeurs à le nommer Directeur technique de l’Agence de Nanga Eboko et des agences du Grand Nord Cameroun. En 2007, il quitte Fujifilm pour déposer ses valises à la Société des Moulins d’Afrique en tant que commercial. Il roulera sa bosse dans cette entreprise de 2007 à 2010, année à la quelle, il lance sa société Universal Business Group.

LIRE AUSSI:  [Nomination du SGPR Adjoint]: le merci de l’Adamaoua à Paul Biya

Hamayero nana

Amour du code

En 2010, après avoir regardé un documentaire sur les débuts de Google, Hamayero Nana s’est posé la question: « pourquoi pas un africain, pourquoi pas moi?». Ainsi commence une longue et belle aventure dans la jungle de la programmation. Une fois sa décision de lancé le Google africain prise, il se lance dans la recherche des cours et autres outils d’apprentissage du Web développement. En 2011, il décide de créer un site web pour sa société UBG. Ne maîtrisant pas encore tout le processus, il engage Sylvestre Donfack, un professionnel. Ainsi commence une longue et riche collaboration avec ce dernier.

LIRE AUSSI:  [Insécurité dans l’Adamaoua] Le gouverneur et le maire de Belel à couteaux tirés

Bresdel

Acronyme des termes  » Business, Recherche, Education, Social, Dynamique, Echange et Libre », Bresdel est sans doute le projet qui tient le plus à coeur Hamayero Nana. Ce réseau social qui n’a rien à envier à Facebook à part ses milliards d’utilisateurs et de Dollars, n’est achever qu’à 25% d’après son propriétaire. A seulement un quart de son projet final, Bresdel affiche fier allure et comporte déjà des fonctionnalités qui satisfont ses plus de 30.OOO utilisateurs. Pour Hamayero Nana,  Bresdel est un « Centre de partage, de rencontre et d’echange».

Projets actuels et à venir

En plus de Bresdel, ce natif de Ngaoundéré à réaliser avec son équipe, plusieurs dizaines de sites Web pour les clients tant nationaux qu’internationaux. Nous vous proposons de jeter un coup d’oeil sur quelques-unes de ses réalisations.

LIRE AUSSI:  [AWARDS DES MÉDIAS 2018] : Aboubakar Abbo en finale de la catégorie meilleurs reporters

Pour ce qui est des projets en perspective, Hamayero Nana rêve d’ouvrir «un centre de formation des jeunes développeurs dans le grand Nord pour encourager les petits frères à devenir autonome et autodidacte. Car pour lui, «on ne partage que ce qu’on a».

Conseil aux jeunes

« Dans le monde de développement et de technologie, il faut d’abord avoir l’amour de ce qu’on veux faire avant de commencer. Car si on dit qu’on va le  faire uniquement pour gagner de l’argent, on a perdu d’avance vu que ce travail demande beaucoup de temps et il faut être patient pour s’en sortir. Tu ne peux pas tromper le code et le code ne te trompera pas non plus. Donc pour réussir il faut surtout faire beaucoup de recherches car le code évolue tout le temps. Il faut aussi poser beaucoup de questions dans les forums»

Il ne nous reste qu’à lui souhaiter bon vent et nous inscrire massivement sur Bresdel