le service de médecine de l’Hôpital régional rénové

La prise en charge des malades au service de médecine de l’hôpital régional se fera désormais dans un cadre salubre. « Le service de médecine est un vieux service. Son environnement était invivable. Aujourd’hui, je suis très contente parce qu’on peut travailler de façon tranquille sans penser aux infections nosocomiales et la prise en charge des patients sera plus facile » fait savoir Mme Yonglari Epse Tabobda Albertine, major du service de médecine. Mieux encore, l’intimité des malades est protégée grâce au box séparant les lits de chaque malade. « Aujourd’hui, on peut s’occuper du malade à l’insu des autres. Avant, c’était au vu et au su des tous » poursuit le major du service de médecine.


Les travaux de rénovation dont les coûts sont estimés à plus de 20 millions de F CFA ont consisté en la réhabilitation du carrelage et du plafond, la création des box et l’achat des lits, des matelas et draps. Sans oublié les toilettes et les bureaux du personnel de ce service. Tout est remis à neuf. Pour pérenniser ces acquis, personnel de santé et usagers sont appelés à plus de civisme. « Ce bâtiment leur appartient. Il leur revient l’obligation d’en faire bon usage. Quand on réussit à trouver les moyens de réhabiliter ce bâtiment et lui donner le standing que nous avons, les usagers ont le devoir et l’obligation de l’utiliser à bon es sillant afin de le garder pour très longtemps » instruit le Dr Mohamadou Hassimi, Directeur de cet hôpital.

LIRE AUSSI:  « Nous sommes à l’écoute et, au service de la population », Dr Mohamadou Hassimi, Directeur de l’hôpital régional de Ngaoundéré

Vieux de plus de 30 ans et en état de délabrement avancé, le bâtiment abritant le service de  médecine et de chirurgie de l’hôpital régional de Ngaoundéré nécessitait un coup de neuf. Pour le service de la médecine, situé au 1er étage, c’est désormais chose faite. Selon le Directeur de cet hôpital, « Dès cette semaine, nous allons lancer les travaux de réhabilitation du service de chirurgie situé au rez-de-chaussée ».


Laisser un commentaire