Dans la nuit de mercredi à jeudi, une bande armée s’en est pris à un habitant de Paro, localité située dans l’arrondissement de Tignere, département du Faro et Deo, région de l’Adamaoua. En effet, alors qu’il partait recueillir du miel, le jeune Bachirou Aboubakar, âgé de 31 ans tombe nez à nez avec un groupe d’individus armées. Pris de panique, le jeune homme tente de prendre la fuite. La bande armée lui intime l’ordre de s’arrêter. Bachirou Aboubakar refuse d’obéir. Face au refus de ce dernier, les criminels ouvrent le feu sur le jeune homme.

LIRE AUSSI:  [Insécurité dans l’Adamaoua]: Paul Biya veut mettre terme aux prises d’otages


Une balle atteint ce dernier au niveau de l’abdomen. Grièvement blessé, il est évacué d’urgence à l’hôpital régional de N’Gaoundéré. Selon des sources médicales, son pronostic vital est engagé. La balle s’étant logé dans le corps de ce dernier.


Selon des informations recueillies sur place auprès de la population, « le groupe qui a tiré sur Bachirou Aboubakar est composé de 5 personnes », confie une source. « Ces criminels sont munies d’armes de guerre », précise un membre du comité de vigilance.
Avant de fondre dans la nature, la bande s’en est prise à la boutique de Mala Hamayadji, située à Mayo-Tignere. Sur place, ces derniers ont emporté avec eux des vivres ainsi que des produits de premières nécessité.
Des ratissages sont actuellement en cours pour rattraper ces criminels. Les groupes d’auto-défense réunis au sein des comités de vigilance appuyés par des éléments des forces de défense sont aux trousses de ces derniers.

Laisser un commentaire