Paul Biya veut mettre fin aux prises d'otages

La région de l’Adamaoua est en liesse. Le Président de la République a évoqué officiellement l’insécurité qui sévit dans cette région. Dans son discours prononcé ce vendredi 18 janvier à l’occasion de la cérémonie de triomphe de la 36ème promotion de l’Ecole Militaire Inter Armée (EMIA), Paul Biya a pris à bras le corps l’insécurité qui ruine l’Adamaoua. « La situation à notre frontière orientale, notamment, dans la région de l’Adamaoua, sollicite également notre attention. Nos populations et tout particulièrement les éleveurs y sont victimes des groupes criminels spécialisés dans les enlèvements avec demande de rançons », a martelé le chef de l’Etat. Ce qui ravi davantage les populations de l’Adamaoua et particulièrement les éleveurs, c’est que le Président Paul Biya a pris des mesures fortes pour éradiquer le phénomène d’insécurité. «  J’ai donné des instructions fermes à nos forces de défenses et de sécurité pour mettre un terme à ces agissements répréhensibles », a promis le chef suprême des armées.

LIRE AUSSI:  [Insécurité dans l'Adamaoua]: le chef du village Yokotondou enlevé

Cette sortie du chef de l’Etat reçoit un écho favorable de la part des populations. Partout à travers la région, des félicitations fusent de toute part. Tous sont unanimes pour dire que le chef de l’Etat a pris la bonne décision. En outre, cette intervention du chef suprême des armées vient contredire les propos des autorités locales. En rappel, lors d’une rencontre avec les hommes des médias, le gouverneur Kildadi Taguiéké Boukar avait balayé du revers de la main les chiffres avancés par la presse sur les ravages de l’insécurité qui occasionne les tueries et les déplacements massifs des populations. Pour lui, « il n’en est rien. C’est de l’exagération pure et simple ».

LIRE AUSSI:  Lutte contre l'insécurité : Paul Biya ignore les pleures de l'Adamoua

Suivre l’intégralité du discours du Président Paul Biya

Laisser un commentaire