Dewa Aboubakar va de succès en succès. Après le 2ème prix ACCER AWARDS 2021 du journalisme environnemental en Afrique qu’il a remporté à Addis Abeba en Ethiopie, Il vient de recevoir hier soir au palais des congrès de Yaoundé, le grand prix francophilie des médias 2021, des mains de l’ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guihlou.

Organisé par le réseau des Journalistes culturels du Cameroun (RJ2C), le Grand prix francophilie des médias qui met en valeur le journalisme culturel au Cameroun, mettait aux prises, 12 journalistes. Il s’agit de 4 nominés dans la catégorie presse écrite, 3 en presse digitale, 3 dans la catégorie Radio et 2 journalistes concourent pour la palme d’or en reportage TV.

LIRE AUSSI:  Affaire Restaurant du Paradis : Babadjo demande des excuses au prédicateur de Maroua

Le journaliste multimédia formé à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, a convaincu les membres du jury présidé par Aimé Robert Bihina, vice-président de l’Union de la presse francophone et par ailleurs rédacteur en chef TV à la Cameroon Radio television avec son article de presse réalisé à Amchidé dans la région de l’Extreme-Nord

LIRE AUSSI:  Prix Perika 2021: un fils de l'Adamaoua incarne l'espoir du journalisme au Cameroun

En remportant cette deuxième édition, Dewa Aboubakar succède à Elsa Kane Njiale journaliste au Quotidien Le Jour. Avant ce prix, Dewa Aboubakar avait reçu deux distinctions internationales. Lauréat du prix AFRIMA des Forêts et Développement Rural (Foder) en 2016 et 2ème prix ACCER AWARDS 2021 du journalisme environnemental en Afrique, il surfe avec une maitrise impressionnante sur les vagues turbulentes du journalisme.

LIRE AUSSI:  Ngaoundéré : Abba Alim réconcilie Babadjo et Rasta