les membres de la plateforme des radios communautaires de l'Adamaoua

Quatre animateurs radio, c’est le nombre des membres de la plateforme régionale de coordination des radios communautaires pour le developpement de l’enfant dans la région de l’Adamaoua. Pour les deux prochaines années, ils auront pour mission de centraliser et censurer les différentes productions. « il y a onze radio communautaires, qui sont membre de cette platte forme. Donc son travail est de centraliser les differentes productions qui vont venir de chaque radio communautaire. Les sensurer et les mettre à la disposition de ces radios communautaires sur le blog et le site site web qui seront conçus», explique Chehou Abdoulkadiri, Trésorier de la plateforme.

Fruit de la coopération entre le gouvernement camerounais et l’Unicef, cette plateforme vise à atteindre un certains nombre d’objectifs de développement de l’enfant : « ce que le ministère de la communication attend des radios communautaires, c’est qu’elle renforcent le message que le gouvernement fait passer à travers les différents ministères, Dont le MINDDEVEL, qui a comme bras séculier le BUNEC pour faire passer le message sur l’enregistrement de naissance. Il y a la santé, pour faire passer le message sur la vaccination, la lutte contre la mal nutrition chronique. Bref les bonnes pratiques de santé qui améliorent et qui évitent que les enfant tombent malade », a martelé Suzanne Zogo, Point Focal Mincom / Unicef.

En président la cérémonie d’installation des membres de cette plateforme, le secrétaire générale des services du gouverneur de la région de l’Adamaoua a invité les radios communautaires à rester professionnels dans leur traitement de l’information. « Nous leurs avons confié le mandat d’être ces medias de proximité, qui permettrons que ces populations soit mieux informer d’un certain nombre de politique publique qui vise à ameliorer  leurs bien être et également de vehiculer l’informrtion juste afin de faire barrage à tous ce que nous vivons comme fléaux sociaux », recommende Etienne Ludovic Mba.

Composé des animateurs des radios Tikiri FM de Meiganga, Sawtu linjila de Ngaoundéré, la Voix du Mont Djim de Galim-Tignere et de Djam Djamanou de Banyo, le nouveau bureau a un mandat de deux ans.

Laisser un commentaire